Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

Pendant que le travailleur est à la maison, conserve-t-il son droit de représailles?

Oui, sous certaines conditions.

a) Isolement avec la possibilité de fournir du travail

Toujours qu’il est possible de assurer l’utilisation de mécanismes alternatifs d’allocations de travail, programmes de télétravail ou d’apprentissage à distance, représailles seront dues au travailleur, soutenu par l’employeur.

Même dans les cas décrétés l’isolement prophylactique, si les conditions ci-dessus sont maintenues, la rémunération sera supportée par l’employeur, sans indemnités.

b) Isolement prophylactiquesans possibilité de fournir du travail

L’obstacle temporaire de la l’exercice de l’activité professionnelle des bénéficiaires, reconnu par l’autorité sanitaire, sous sa propre forme,dans le contexte d’un danger de contagion covid-19, la maladie est assimilée à l’hospitalisation, et la maladie n’est pas prestations de maladie assujetties à une durée de garantie, le la profession et la période d’attente.

Le montant l’indemnité journalière est calculée en appliquant une taxe à la rémunération des référence, compte tenu du temps d’invalidité, à savoir :

  • 100% dans les 14 premiers jours;
  • 55% de 15 jours à 30 jours;
  • 60% de 31 jours à 90 jours;
  • 70% de 91 jours à 365 jours;
  • 75% quand il est plus de 365 jours.

Si, peut-être, au cours de la les 14 premiers jours d’isolement prophylactique, le travailleur est malade covid-19, les conditions prévues dans la maladie s’appliquent, c’est-à-dire que la subvention de 100% à 55%;

Lorsqu’il n’y a pas d’indication clinique pour l’isolement et les employeurs choisissent de fermer partiellement ou totalement activités, sans possibilité de travailler à distance, c’est à la maintenir le paiement intégral des salaires, à moins qu’ils ne recourent au régime de mise à la porte.

L’employeur doit envoyer des copies des déclarations fournies par les travailleurs et envoyer sur le Portail de la Sécurité Sociale Directe ainsi que la forme d’identification des travailleurs isolément, par les moyens de preuve avec le sujet COVID19.

Le travailleur doit envoyer sa déclaration d’isolement prophylactique à son employeur, et il doit la renvoyer à la Sécurité sociale dans un délai maximum de 5 jours.

c) Absence due à la maladie covid-19

Dans les situations maladie des employés et des travailleurs indépendamment du régime général de sécurité sociale avec la maladie causée par le covid -19, l’allocation de la prestation de maladie n’est pas période d’attente, subventionnée aux termes de la général, à savoir:

  • 55 % lorsque la durée de l’invalidité est inférieure à 30 jours;
  • 60 % lorsque la durée de l’invalidité est supérieure à 30 jours et jusqu’à 90 jours;
  • 70 % lorsque la durée de l’invalidité est supérieure à 90 jours et jusqu’à 365 jours;
  • 75 % lorsque la durée de l’invalidité est supérieure à 365 jours.

La subvention dépend de la délivrance d’un certificat d’invalidité temporaire (alias CIT ou « congé médical »). Le CIT remplace la déclaration d’isolement prophylactique en cas de chevauchements de date possible.

Retour haut de page