Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

BREXIT – Modification des procédures comptables et fiscales

Le 31 janvier 2020, le Royaume-Uni a quitté l’Union européenne (UE) et a été considéré comme un «pays tiers» à partir du 1er février 2020. Toutefois, en vertu de l’accord de retrait, une période transitoire a été établie qui a pris fin le 31 décembre 2020, au cours de laquelle le droit de l’UE était pleinement applicable au Royaume-Uni.

A partir de la fin de la période transitoire, c’est-à-dire à partir du 1er janvier 2021, les règles de TVA de l’UE, en particulier la directive du Conseil 2006/112/CE du 28 novembre 2006, sur le système commun de taxe sur la valeur ajoutée (directive TVA) et la directive du Conseil 2008/9/CE du 12 février 2008, ne s’appliquent plus au Royaume-Uni.

Il existe toutefois une exception applicable à l’Irlande du Nord, puisque ce territoire, en vertu du Protocole faisant partie intégrante de l’Accord de retrait, est traité comme faisant partie de l’UE pour les transactions relatives aux marchandises, mais est considéré comme un pays tiers en ce qui concerne la fourniture de services.

La ZONE DE GESTION FISCALE a publié le 31/12/2020 la lettre circulaire n° 30229, avec l’épigraphe «TVA – PRÉPARATION AU BREXIT», dont les instructions visent à alerter les contribuables sur les modifications à apporter en ce qui concerne le traitement de la TVA sur la transmission des biens et services, résultant de la sortie du Royaume-Uni de l’Union.

De son côté, la Direction des services de régulation douanière – Division de la circulation des marchandises, avait déjà publié le 21/12/2020 la lettre circulaire n° 15803, avec l’épigraphe «BREXIT – FIN DE LA PÉRIODE DE TRANSITION – ASPECTS DOUANIERS», faisant la distinction entre:

  • GB – Royaume-Uni – (Grande-Bretagne, Irlande du Nord, Îles Anglo-Normandes et Île de Man)
  • XI – Royaume-Uni (Irlande du Nord)

En effet, à partir du 1er janvier 2021, les opérations avec le Royaume-Uni, à l’exception du territoire de l’Irlande du Nord, sont soumises à des formalités douanières et les opérateurs économiques sont tenus d’avoir un numéro EORI pour s’identifier dans ces procédures.

Il convient également de noter que l’Autorité fiscale et douanière (AT) a publié, le 01-02-2021, un GUIDE SUR LE TRAITEMENT DES OPÉRATIONS D’IMPORTATION ET D’EXPORTATION EN TVA, qui peut être consulté sur le portail financier.

Aspects pratiques

Prestation de services

Comme prévu dans les articles 6 et 6a de la CIVA, dans la fourniture de services effectués entre personnes imposables, leur emplacement est, en règle générale, le pays où l’acheteur est établi. Cela signifie que, si l’acheteur est établi sur le territoire national, les services fournis par une personne imposable établie au Royaume-Uni sont imposés sur le territoire national. Il en va de même dans la situation inverse, c’est-à-dire que les services ne sont pas situés sur le territoire national si l’acheteur est une personne imposable établie au Royaume-Uni.

Par conséquent, les services fournis aux clients britanniques, y compris les clients d’Irlande du Nord, ne sont plus déclarés dans la Déclaration sommaire intra-communautaire et ne sont plus déclarés dans le champ 7 de vat dp et sont déclarés sur le champ 8.

À leur tour, les services fournis par les entités britanniques ne sont plus déclarés dans les domaines 16 et 17 du DP TVA et sont déclarés dans les domaines 3, 4 et 98.

Mini Guichet unique (MOSS) Scheme

Les personnes imposables établies sur le territoire national, ou dans un pays tiers, enregistrées ici aux fins de moss, ne peuvent déclarer les services qu’elles fournissent qu’aux acheteurs non imposables résidant au Royaume-Uni jusqu’à la fin de la période transitoire.
À la fin de la période de transition, et le Royaume-Uni a le statut de pays tiers, le régime MOSS ne peut plus s’appliquer aux services de télécommunications, de radiodiffusion et de télévision et aux services fournis électroniquement qui y résident en tant que bénéficiaires particuliers (et non aux personnes imposables).

Transferts de marchandises entre le Portugal et le Royaume-Uni

Après la fin de la période transitoire, les règles de l’Ue sur la circulation des marchandises ne s’appliquent plus aux flux de marchandises entre les États membres et le Royaume-Uni, c’est-à-dire qu’il n’y a plus de transferts et d’achats intra-communautaires de marchandises et de ventes à distance de marchandises à la provenance ou à l’provenance du Royaume-Uni.

En conséquence, à partir du 1er janvier 2021, les flux de marchandises entre le Portugal et le Royaume-Uni seront conformes aux règles et procédures relatives à l’importation/exportation, dont le cadre de cuve dépend de la situation ou du régime auquel les marchandises sont soumises, dans le besoin d’obtenir des déclarations douanières d’importation/exportation.

Ainsi, les clients et les fournisseurs du Royaume-Uni sont maintenant en comptabilité avec les radicaux des clients et fournisseurs de pays tiers.

Règles sur les mouvements de marchandises entre le Portugal et l’Irlande du Nord

Le Protocole sur l’Irlande/Irlande du Nord, qui fait partie intégrante de l’accord de retrait, prévoit que le droit de tva de l’UE, en ce qui concerne les mouvements de marchandises, continue de s’appliquer à l’Irlande du Nord après la période de transition.

Les personnes imposables établies en Irlande du Nord qui sont impliquées dans une activité liée au commerce des marchandises, qui ont maintenant un préfixe «XI» précédant leur numéro d’identification tva, qui sont soumises au protocole, qui doit avoir un préfixe «XI» précédant leur numéro d’identification tva, restant valide aux fins du système d’échange d’informations sur la TVA (VIES).
Les transactions impliquant des mouvements de marchandises entre des personnes imposables en Irlande du Nord en vertu du préfixe «XI» et des personnes imposables nationales sont considérées comme des transactions intra-communautaires.

À son tour, la fourniture de services n’est pas couverte par ce Protocole, ce qui signifie que, lorsqu’elles sont effectuées entre un État membre et l’Irlande du Nord, elles seront traitées comme étant effectuées entre l’État membre et des pays ou territoires tiers.

Les personnes imposables au titre du préfixe «GB», que le Royaume-Uni ne considère pas comme visé par le Protocole, seront résiliées dans le système VIES le 31 décembre 2020.

Déclaration sommaire

Les transferts intra-communautaires de biens et de transactions assimilés aux acheteurs, personnes imposables établies en Irlande du Nord, couverts par le Protocole, à qui le Royaume-Uni a attribué un numéro d’identification fiscale précédé du préfixe «XI», sont indiqués au tableau 04 de la déclaration sommaire.

En outre, les transferts intra-communautaires de marchandises dans le cadre du régime de vente d’envois, dans les conditions énoncées aux paragraphes 2 ou 3 de l’article 7a du RITI, vers l’Irlande du Nord, en vue de leur transfert ultérieur à une autre personne imposable enregistrée dans le cadre du préfixe «XI», dont l’identité est déjà connue au moment du début de l’expédition ou du transport de marchandises , sont soulevées au tableau 06 de la déclaration sommaire.

Il convient de dire que les services fournis aux personnes imposables établies en Irlande du Nord ne sont plus inclus dans la déclaration sommaire.

Nomination d’un représentant fiscal

Selon l’ordonnance n° 514/2020.XXII du 12/23/2020, la désignation de représentant fiscal par les citoyens et les personnes morales inscrites dans la base de données AT et dont l’adresse au Royaume-Uni peut être effectuée dans un délai de six mois, à partir du 1er janvier 2021, sans aucune pénalité.

Jusqu’à l’expiration de la période de six mois indiquée ci-dessus, l’adresse actuelle est maintenue pour le Royaume-Uni pour les cas où il n’a pas été nommé représentant.

Pour les nouveaux enregistrements et à partir, ainsi que les changements d’adresse au Royaume-Uni, la période de six mois ne s’applique pas, et la nomination d’un représentant est obligatoire conformément à la loi établie.

Comité financier

Retour haut de page