Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

Programme ‘IVAucher’

Le budget de l’État pour 2021 (loi n° 75-B/2020 du 31 décembre) a déterminé la création du programme «IVAucher» dans le but de stimuler et de soutenir trois secteurs fortement touchés par la pandémie de COVID-19 – le logement, la culture et la restauration – tout en stimulant la consommation privée.

Dans ce contexte, le décret réglementaire n° 2-A/2021 a été publié le 28 mai, qui vise à définir le champ d’application et les conditions spécifiques de fonctionnement du programme «IVAucher».

Le programme temporaire «IVAucher» est un mécanisme permettant aux consommateurs finals d’accumuler la valeur correspondant à la totalité de la TVA encourue dans la consommation dans les secteurs du logement, de la culture et de la restauration pendant un trimestre et d’utiliser cette valeur pendant un autre trimestre dans la consommation de ces secteurs. Le calcul du montant correspondant à la TVA supportée par le consommateur final est effectué à partir des montants contenus dans les factures communiquées à TA avec le numéro d’identification fiscale de l’acheteur.

Tel que défini dans le décret réglementaire n° 2-A/2021 du 28 mai, le programme «IVAaucher» comporte deux phases, et nous attendons la publication du décret du membre du gouvernement chargé des finances, qui définira le début et la durée de chacune des phases, à savoir:

  • l’apurement du montant de l’avantage, qui se réfère à la TVA encourue par les consommateurs pour les achats de biens et de services auprès des professionnels couverts par le programme, en droit de factures émises et communiquées à TA;
  • Utilisation par les consommateurs du montant calculé au cours de la première phase, dans les achats de biens et de services auprès des professionnels couverts par le programme.

Le montant final de l’avantage est calculé par l’AT et divulgué aux consommateurs dans l’application informatique de l’AT ou sur le Portail des finances, jusqu’au dernier jour du mois suivant la fin de la phase d’accumulation.

Les consommateurs qui adhèrent au programme par le programme en acceptant leurs conditions d’adhésion à l’entité d’exploitation du système, ou des tiers autorisés par le programme, sont éligibles au programme «IVAucher» et à associer leur FIV à une carte de paiement éligible par le gestionnaire de réseau.

Pour les consommateurs qui sont des assujettis à la TVA ou des contribuables de la catégorie B, l’accumulation de l’avantage dépend de la classification par le consommateur des factures et autres documents fiscaux comme étant en dehors du champ de leur activité professionnelle, par le biais de l’application de tA ou du portail financier, jusqu’au 24 du mois suivant le dernier mois couvert par la phase d’accumulation de l’avantage.
Le programme «IVAucher» inclut les opérateurs assujettis à la TVA dont l’un des principaux CEC a été identifié dans le décret réglementaire susmentionné et dont ils font partie intégrante, comme indiqué ci-dessous. L’opérationnalisation de ce programme pour les commerçants est la suivante:

  • Automatiquement et sans qu’il soit nécessaire d’adhérer, par l’utilisation de terminaux de paiement automatique / point de vente (TPA / POS), qu’ils soient l’entité d’exploitation du système ou qu’ils soient intégrés de manière information via l’interface de programmation d’applications;
  • En acceptant les conditions d’accès respectives, par voie électronique, à l’entité d’exploitation du système afin de permettre l’utilisation de l’avantage à faire par le biais d’un paiement clé (jeton) associé à une carte bancaire, sans TPA / POS.

L’AT communique à la direction générale de la trésorerie et des finances (DGTF) et à l’organisme d’exploitation du système l’autorisation de bénéficier à tous les consommateurs qui bénéficient d’un support valable.

L’utilisation de la prestation est régie par les règles suivantes :

  • Lorsque le consommateur adhérent effectue un paiement, au moyen d’un paiement admissible par l’entité d’exploitation du système, dans le cadre d’achats de biens et de services effectués à des assujettis admissibles dans le cadre de ce programme, une partie du montant du paiement est supportée par l’utilisation de l’avantage disponible, le reste étant soutenu par le moyen de paiement du consommateur.
  • La partie du montant à supporter correspond à 50 % de la valeur du bien ou du service, à moins que le montant de la prestation disponible ne soit pas suffisant, auquel cas il ne dépasse pas ce montant.
  • L’entité exploitante du système met à la disposition du consommateur, au moment du paiement, des informations sur le montant supporté par l’État et le montant du compte de prestations, en imprimant ces informations sur le bille imprimé par l’APC/PDV ou équivalent.
  • Lors de mises à disposition en temps réel, en application de l’AT ou sur le Portail Financier, le montant de la prestation et ses mouvements.

Les secteurs d’activité avec CAE couverts par le programme «IVAucher» sont les suivants:

a) 47610 – Commerce de détail de livres dans des établissements spécialisés.
b) 55111 – Hôtels avec restaurant.
c) 55112 – Pensions avec restaurant.
d) 55113 – Auberges avec restaurant.
e) 55114 – Auberges avec restaurant.
f) 55115 – Motels avec restaurant.
g) 55116 – Hôtels -appartements avec restaurant.
h) 55117 – Villages touristiques avec restaurant.
i) 55118 – Appartements touristiques avec restaurant.
j) 55119 – Autres établissements hôteliers avec restaurant.
k) 55121 – Hôtels sans restaurant.
55122 – Pensions sans restaurant.
m) 55123 – Appartements touristiques sans restaurant.
n) 55124 – Autres établissements hôteliers sans restaurant.
o) 55201 – Hébergement meublé pour touristes.
p) 55202 – Tourisme dans les zones rurales.
q) 55203 – Colonies et camps de vacances.
r) 55204 – Autres lieux d’hébergement de courte durée.
s) 55300 – Campings et caravanes.
t) 55900 – Autres lieux de logement.
u) 56101 – Restaurants de type traditionnel.
v) 56102 – Restaurants avec sièges en vente libre.
w) 56103 – Restaurants sans service de table.
x) 56104 – Restaurants typiques.
y) 56105 – Restaurants avec espace danse.
z) 56106 – Confection de repas prêts à emporter.
aa) 56107 – Restaurants, n.d.a. (comprend les activités de restauration dans les médias mobiles). bb) 56210 – Fourniture de repas pour des événements.
cc) 56290 – Autres activités de service de repas.
dd) 56301 – Cafés.
ee) 56302 – Barres.
ff) 56303 – Pâtisseries et maisons de thé.
gg) 56304 – Autres établissements de boissons sans présentation.
hh) 56305 – Établissements de boissons avec espace danse.
(ii) 56306 – Établissements de boissons itinérantes.
jj) 59140 – Projection de films et de vidéos.
kk) 90010 – Activités des arts de la scène.
ll) 90020 – Activités de soutien aux arts de la scène.
mm) 90030 – Création artistique et littéraire.
nn) 90040 – Exploration des salles de concert et des activités connexes.
oo) 91011 – Activités de la bibliothèque.
pp) 91012 – Activités d’archivage.
qq) 91020 – Activités muséales.
rr) 91030 – Activités des sites et monuments historiques.
ss) 91041 – Activités des zoos, botaniques et aquariums.
tt) 91042 – Activité des parcs et réserves naturelles.

Enfin, il convient de noter que le montant de la prestation utilisée dans le cadre du programme IVAucher ne contribue pas au montant des déductions pour recouvrement (articles 78 B et 78 F du CIRS), le montant de la prestation utilisée dans le cadre du programme «IVAucher», à moins que la prestation n’ait pas été utilisée par le consommateur.

Cet article est signé par les Centres du savoir Moneris – Comité fiscal

Retour haut de page