Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

Exonération de TVA due au COVID-19

Exonération de TVA sur les dons accordés pour distribution ultérieure aux personnes dans le besoin et extension de l’exemption pendant la période d’urgence motivée par la pandémie du nouveau coronavirus - COVID-19.

Exonération de TVA sur les dons accordés pour distribution ultérieure aux personnes dans le besoin (article 15(10) du Code de TVA)

Prolongation de l’exemption pendant la période d’urgence motivée par la pandémie du nouveau coronavirus – COVID-19

Par l’ordre no 122/2020-XXII du 24 mars 2020 par le Secrétaire d’Etat aux Affaires fiscales, compte tenu de :

  • La situation d’urgence de santé publique de portée internationale déclarée par l’Organisation mondiale de la Santé le 30 janvier 2020 et la classification du nouveau Coronavirus – COVID-19 en tant que pandémie, le 11 mars 2020, qui a déterminé, le 18 mars 2020, le décret de l’état d’urgence au Portugal;
  • Que, le 20 mars 2020, face à la pandémie de covid-19, la Commission européenne a envoyé une note aux Directeurs généraux des administrations fiscales et douanières des États membres (et du Royaume-Uni), en précisant quels instruments exceptionnels sont disponibles pour aider les sinistrés et qui peuvent être utilisés pour faire face à cette crise sanitaire sans précédent;
  • Que les États membres ont la possibilité d’importer des équipements de protection pertinents, autres dispositifs médicaux ou matériel médical dans le cadre de l’épidémie de COVID-19 avec allégement des droits de douane et exonération de TVA, en vertu des articles 74 à 80 du Règlement du Conseil (CE) 1186/2009 du 16 novembre 2009 et les articles 51 à 57 de la directive du Conseil 2009/132/CE du 19 octobre 2009, qui détermine la portée des paragraphes 2009/132/CE du 19 octobre 2009, qui détermine la portée des paragraphes b) et c Article 143 de la directive 2006/112/CE (directive SUR la TVA);
  • Que les articles 51 à 57 de la directive du Conseil 2009/132/CE du 19 octobre 2009 soient transposés dans le droit national au moyen des articles 49 à 55 du décret-loi No 31/89 du 25 janvier;
  • que ces dispositions légales prévoient l’application de l’exonération de la TVA aux biens importés par les organismes de l’État, qu’elles soient destinées à être distribuées gratuitement aux sinistrés ou qu’elles soient destinées à être mises gratuitement à la disposition des victimes de ces catastrophes et qu’elles demeurent la propriété des organes concernés;
  • Que la simple application des articles 51 à 57 de la directive 2009/132/CE du 19 octobre 2009 puisse mettre en péril le principe de neutralité de la TVA en ne s’appliquant pas de la même manière aux transactions identiques effectuées sur le territoire national;
  • Que l’article 15(10)(a) du Code de la TVA puisse être présenté comme un instrument exceptionnel pour encourager l’aide aux victimes pandémiques du nouveau Coronavirus – COVID- 19.

Il a été déterminé que :

  1. Selon les principes de cohérence et de neutralité systématiques, et tant que la période d’urgence au Portugal motivée par la pandémie du nouveau Coronavirus – COVID-19 dure, l’exonération prévue à l’article 15(10) du Code de TVA s’applique également à la transmission gratuite des biens à l’Etat, aux institutions privées de solidarité sociale et aux organisations non gouvernementales à but non lucratif. , pour la mise à la disposition ultérieure des personnes dans le besoin, même si elles restent dans la propriété de ces organes, et l’article 20(1)(b) IV) du Code de la TVA s’appliquera;
  2. Aux fins de l’article 15(10)a) du Code de la TVA, ceux qui reçoivent des soins de santé dans le contexte pandémique actuel, qui sont considérés comme victimes d’une catastrophe, sont également considérés comme privés de soins de santé.

Moreinforms que le contenu et les instructions de ladit Seaf Order ont également fait l’objet d’une divulgation supplémentaire par le biais de la publication, par la zone de gestion de la TVA fiscale, de la lettre de circulation no 30220, 2020-04-29.

Doutes.

Notre équipe de consultants en comptabilité et en fiscalité peut vous aider. Consultez nos professionnels.

Retour haut de page