Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

Existe-t-il des mesures de soutien spécifiques pour les startups ?

Le gouvernement a proposé un total de sept mesures afin que plus de 2 500 startups portugaises puissent surmonter les conséquences de la pandémie COVID-19 et reprendre leur activité normale après cette période exceptionnelle.

Mesures nouvelles et exclusives pour les startups :

  • Startup HR Covid19
    Il vise à promouvoir le soutien financier aux startups par le biais d’une incitation équivalant à un salaire minimum par salarié (jusqu’à un maximum de 10 salariés), afin de remédier au manque de liquidités immédiates des startups, notamment en ce qui concerne leur capacité à répondre aux dépenses opérationnelles avec les ressources humaines résultant du manque d’activité. Cette initiative vise à réduire la mortalité des startups, si vulnérables au risque, en particulier celles qui ont des modèles d’affaires innovants à leur origine. Sur le plan social, cette initiative vise également à maintenir l’emploi.
  • Prolongation Du bon de démarrage
    Prolongation de la période de validité des bons de démarrage alloués à ce jour, pour une période de 3 mois, équivalente à la perspective de la durée de la pandémie, afin de remédier au manque de liquidités immédiates des startups, en particulier en ce qui concerne leur capacité à répondre aux dépenses d’exploitation découlant du manque d’activité et de l’accomplissement des responsabilités à long terme. , comme c’est le cas pour les coûts des ressources humaines. Cette initiative vise à réduire la mortalité des startups, si vulnérables au risque, en particulier celles qui ont des modèles d’affaires innovants à leur origine. Sur le plan social, cette initiative vise également à maintenir l’emploi.
  • Covid Incubation Valley19
    Le soutien et l’hébergement accordés aux startups par les incubateurs sont essentiels à ce stade. La vallée de l’incubation Covid-19 vise à fournir un soutien aux startups de moins de 5 ans (actuellement 1 an), en embauchant des services d’incubation, avec un soutien sous la forme d’une incitation non remboursable à 100.
    Les services seront fournis par des incubateurs déjà accrédités et appartenant au Réseau national des incubateurs (RNI).
    Cette initiative vise à maintenir le réseau de soutien aux startups et aux services essentiels dans cette phase de crise, afin d’assurer une reprise efficace et plus rapide du covid-19 post-pandémie.
  • Financement « Mezzanine » pour Startups Covid-19
    En cette heure de crise, il est important de protéger les startups à fort potentiel qui ont bénéficié d’investissements de Business Angels, d’investisseurs en capital de risque ou d’autres partenaires de l’industrie, ou qui ont bénéficié de systèmes d’incitation et qui ont suivi des processus de transfert de technologie. Cette mesure vise à injecter des liquidités dans ces sociétés par le biais d’un prêt (fournitures) convertible en capital, après une période de 12 mois, en appliquant un taux d’actualisation qui permet d’éviter la dilution des promoteurs. Cette ligne atténuera les effets de la pandémie de COVID-19, en soutenant les start-up qui sont positivement signalées par l’écosystème et qui présentent un plan pour maintenir leur activité jusqu’à la fin de l’année et la reprise future de l’activité d’après-crise. Les entreprises peuvent être soutenues par des quotas, impliquant des billets moyens de 50.000 à 100.000 euros par démarrage.
    Avec cette mesure, il vise à renforcer le capital des startups à fort potentiel, tout en assurant la protection du capital précédemment investi.

  • Lancement d’un instrument Covid-19 -PV
    Lancement de Call from Portugal Ventures pour des investissements dans des startups, avec des billets à partir de 50K. Initiative financée par l’Institut de développement financier (IFD), Portugal Ventures et National Press-Mint. Cette mesure facilite le renforcement de la liquidité des startups (financement relais) en syndication avec les actionnaires existants (au moins 30), dans le contexte actuel d’un net ralentissement de la perspective d’investissements dans de nouvelles entreprises par les investisseurs. Complémentarité avec les 54 Business Angels, 15 Fonds de capital de risque et le Fonds 200M (billets à partir de 500K euros) financés par l’IFD.

Mesures en vigueur et adaptées aux startups :

  • Contexte 200M
    Il permet de fournir aux start-ups et aux échelles technologiques une capacité d’investissement beaucoup plus grande dans les phases dites tardives de semences et de séries A et B.
    Dans la pratique, il fait le jumelage / co-investissement avec des investisseurs privés qualifiés permettant des tours de 10 millions ou plus, entre privé et 200M.
    Il permet à une capitalisation significative des entreprises de soutenir dans la phase actuelle de grande incertitude, puis d’améliorer leur croissance post-Covid.
  • Fonds de co-investissement pour
    l’innovation sociale
    Il permet de fournir aux startups à impact social une capacité d’investissement beaucoup plus grande dans les phases dites de semences jusqu’à la série A, grâce à l’appariement entre les opérateurs privés et la FIS. Il permet une capitalisation significative des entreprises ayant un fort impact social pour soutenir dans la phase actuelle de grande incertitude, puis améliorer leur croissance post-Covid.
Retour haut de page