Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

COVID-19 QUOTIDIEN

Contexte de travail

Dans le domaine du travail, nous soulignons une mesure de soutien aux équipements sociaux et de santé :

  • Contrat d’insertion professionnelle

Il s’agit d’une mesure visant à soutenir le renforcement d’urgence des établissements sociaux et de santé, de nature temporaire et exceptionnelle, afin d’assurer la réactivité des institutions publiques et du secteur en solidarité avec les activités dans le domaine social et sanitaire, maladie pandémique COVID – 19, l’introduction d’un programme extraordinaire de subventions mensuelles pour le «Contrat d’Insertion Professionnelle» (CIS) et pour le «Contrat d’insertion professionnelle » (CIS) dans les projets mis en œuvre.

Les personnes qui se trouvent dans l’une des situations suivantes peuvent être intégrées dans les projets, à condition qu’elles ne soient pas âgées de plus de 60 ans et n’appartiennent pas à des groupes assujettis à des droits de protection spéciaux définis à l’article 4(1) du décret 2-A/2020 du 20 mars:

  1. Bénéficiaires sans emploi des allocations de chômage, des allocations de chômage partielles ou des allocations sociales de chômage, par la suite appelés chômeurs subventionnés;
  2. Bénéficiaires sans emploi du revenu social d’insertion;
  3. D’autres chômeurs inscrits à l’IEFP, I. P.;
  4. Les chômeurs qui ne sont pas inscrits à l’IEFP, I.P.;
  5. Les travailleurs dont le contrat de travail est suspendu ou qui ont réduit le temps de travail;
  6. Les travailleurs qui ont un contrat de travail à temps partiel;
  7. Étudiants, en particulier l’enseignement supérieur, et les stagiaires, de préférence issus de domaines liés au projet, à condition qu’ils ne soient pas moins de 18 ans.

Les bénéficiaires du projet ont droit au soutien suivant :

  • Dans le cas des chômeurs subventionnés, une subvention mensuelle supplémentaire correspondant à la valeur de l’indexeur de soutien social (IAS);
  • Dans les autres cas, le montant de la subvention mensuelle correspond au montant de 1,5 fois la valeur de l’IAS.

Le parrain doit s’assurer que les destinataires sont intégrés dans les projets :

  1. Nourriture;
  2. Transport entre la résidence habituelle et le lieu où l’activité a lieu, ou indemnité de transport jusqu’à la valeur de 10 de l’IAS, en preuve de dépenses;
  3. Intégration à l’assurance des accidents du promoteur, afin de couvrir les risques qui peuvent se produire pendant et en raison de l’exercice des activités intégrées dans le projet;
  4. Matériel de protection individuelle adapté à l’exécution de l’activité envisagée dans le cadre du projet.

Les promoteurs doivent s’assurer du paiement de la subvention à laquelle les bénéficiaires inclus dans les projets ont droit, et l’IEFP, I.P., doit s’assurer que 90 de ce montant sont versés.

Contexte budgétaire

Dans le domaine fiscal, nous soulignons les mises à jour suivantes :

  • Plan de mesures exceptionnelles pour le secteur agroalimentaire

Compte tenu des perturbations que le secteur agricole et la chaîne alimentaire montrent dans de nombreux États membres, dont le Portugal, le ministère de l’Agriculture a décidé d’élaborer un plan de mesures exceptionnelles pour le secteur agroalimentaire.

L’objectif principal de cet ensemble de mesures est d’assurer le fonctionnement du secteur agricole et agroalimentaire afin d’assurer l’offre dans un contexte de fortes restrictions à la circulation des personnes et des biens et d’atténuer l’effet dans les sous-secteurs avec la demande de rupture. En outre, compte tenu de l’extrême importance du secteur agricole dans la chaîne alimentaire, la surveillance du fonctionnement des organismes protégés et de la chaîne d’approvisionnement alimentaire est effectuée, également en vue d’assurer un suivi efficace de l’évolution des au niveau des ressources et à la mise en œuvre de plans d’urgence, ainsi qu’au suivi des entreprises du secteur.

Ce plan devrait être utilisé régulièrement comme élément central pour le suivi assidue de la mise en œuvre des mesures et pourrait faire l’objet d’ajustements dans le cadre de l’évolution de la situation de la chaîne d’approvisionnement, y compris l’ajout de mesures améliorer et adapter la réponse à l’évolution de la situation.

  • Autorisation d’émettre de la dette publique dans la mise en œuvre de l’OE2020

Afin de répondre aux besoins de financement de l’Etat, la résolution no 18-A/2020 du Conseil des ministres du 1er avril autorise l’Agence de gestion du Trésor et de la Dette Publique (IGCP, E. P. E.) à émettre de la dette publique conformément aux limites fixées dans le budget de l’Etat pour 2020, sous les formes de représentation prévues par la loi.

Le gouvernement est autorisé à emprunter et à effectuer d’autres opérations de dette, y compris des titres représentant la dette publique directe, pour répondre aux besoins de la mise en œuvre du budget de l’Etat, prise en charge des passifs et refinancement de la dette publique, et l’anticipation du financement.

  • Proposition de renouvellement de l’état d’urgence

On a connu hier le projet de décret du Président de la République pour la déclaration de renouvellement de l’état d’urgence, qui sera voté aujourd’hui au Parlement. Il est essentiel de renouveler la déclaration de l’état d’urgence, avec l’ajout de questions relatives à la protection de l’emploi, au contrôle des prix, au soutien aux personnes âgées dans les foyers ou à domicile, à l’éducation et à l’adoption de mesures urgentes pour protéger citoyens privés de liberté, particulièrement vulnérables à la maladie du COVID-19.


Comment Moneris peut-il vous aider ?

Notre vaste équipe multidisciplinaire de professionnels, qui opère dans les domaines de gestion les plus différents, promeut une approche holistique pour répondre à cette situation extraordinaire, tant dans la gestion des crises que dans la redéfinition stratégique, dans l’information de soutien à la prise la prise de décision, la minimisation de ses effets fiscaux et de travail, l’optimisation des soutiens et incitations nationaux et européens, ainsi que la relance de l’activité après la période critique.

Notre mission a toujours été de soutenir nos clients, de créer de la valeur et de dépasser leurs attentes. En cette période de plus grande difficulté, nous sommes encore plus déterminés à nous aider à surmonter ce moment difficile ensemble.

Retour haut de page