Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

COVID-19 QUOTIDIEN

Contexte de travail

A partir d’aujourd’hui, les demandes peuvent être soumises à 3 mesures subventionnées par l’Institut de l’emploi et de la formation professionnelle, à savoir :

I – Incitation financière extraordinaire pour soutenir la normalisation de l’activité de la Société

Les employeurs de nature privée, y compris les employeurs du secteur social, qui bénéficient des mesures ci-dessous, peuvent demander à recevoir une incitation financière extraordinaire de l’Institut de l’emploi et de la formation professionnelle :

  • soutien extraordinaire au maintien des contrats de travail en situation de crise d’activité, avec ou sans formation, en cas de réduction du travail temporaire par rapport à la période normale de travail ou de suspension du contrat de travail;
  • Plan de formation extraordinaire.

Il est rappelé que l’incitation correspond au montant d’une rémunération mensuelle minimale garantie (RMMG) pour chaque employé employé au service de l’employeur, et que les membres des organes statutaires de l’employeur sont également couverts, qui versent des cotisations au régime général des employés.

II – Soutien extraordinaire au maintien des contrats de travail en situation de crise des entreprises – Formation professionnelle

Les employeurs de nature privée et sociale couverts par la mesure d’un soutien extraordinaire au maintien des contrats de travail en situation de crise des entreprises peuvent obtenir un soutien financier de l’IEFP lorsqu’ils soumettent un plan de formation pour les travailleurs qui ont intégré la mesure mentionnée ci-dessus.

Le support dure un mois et se compose de:

  • Subvention de formation – dans le montant correspondant à 30 de l’indexant du soutien social (IAS) à attribuer, dans des parties égales, au travailleur et à l’employeur;
  • Allocation alimentaire – d’un montant égal à celui alloué aux travailleurs ayant un emploi dans des fonctions publiques, les jours où la fréquence de la formation est égale ou supérieure à trois heures, étant conditionnelle à la formation donnée en personne et le travailleur ne reçoit pas un autre type de soutien correspondant.

Les actions de formation à mener dans ce domaine doivent être conformes à un certain nombre de caractéristiques prévues dans la législation applicable.

III – Plan de formation extraordinaire

Les employeurs de nature juridique-privée, y compris ceux du secteur social, qui ne bénéficient pas de la mesure extraordinaire de soutien au maintien des contrats de travail en situation de crise des entreprises, peuvent bénéficier d’un soutien extraordinaire pour la formation professionnelle à temps partiel par le biais d’un plan de formation spécifique en vue de maintenir leur emploi et de renforcer les compétences de leurs employés. , afin d’agir préventivement sur le chômage.

Le plan de formation a une période de mise en œuvre d’un mois et sa charge de travail ne peut pas dépasser 50 de la période normale de travail, avec une limite maximale de 88 heures de formation (4 heures/jour x 22 jours ouvrables).

Le soutien dure un mois et l’incitation suivante est fournie pour :

  • L’IEFP accorde un soutien financier par travailleur qui suit une formation, jusqu’à une limite de 50 de sa rémunération illiquaise, et ce montant ne peut excéder la valeur de la rémunération mensuelle minimale garantie (RMMG), soit 635 euros.
  • Le soutien accordé est proportionnel aux heures de formation pendant la formation et est versé directement aux travailleurs par le Centre d’emploi et de formation professionnelle de l’IEFP à la fin de chaque action de formation.

Les mesures de formation à élaborer sont conformes à un certain nombre de caractéristiques prévues dans la législation applicable.


Comment Moneris peut-il vous aider ?

Notre vaste équipe multidisciplinaire de professionnels, qui opère dans les domaines de gestion les plus différents, promeut une approche holistique pour répondre à cette situation extraordinaire, tant dans la gestion des crises que dans la redéfinition stratégique, dans l’information de soutien à la prise la prise de décision, la minimisation de ses effets fiscaux et de travail, l’optimisation des soutiens et incitations nationaux et européens, ainsi que la relance de l’activité après la période critique.

Notre mission a toujours été de soutenir nos clients, de créer de la valeur et de dépasser leurs attentes. En cette période de plus grande difficulté, nous sommes encore plus déterminés à nous aider à surmonter ce moment difficile ensemble.

Retour haut de page